Publié le - 2152 vues -

Oxygéner votre bassin

Créer son bassin et l'entretenir exige des connaissances et de la technique. Il faut d'abord veiller à bien oxygéner son bassin. En effet, l'oxygène est nécessaire à la vie des plantes et des poissons du bassin. Plusieurs facteurs doivent être pris en considération pour favoriser l'oxygénation. Il faut en tenir compte pour choisir sa pompe pour bassin.

Facteurs intervenant dans l'oxygénation

Bien choisir sa pompe nécessite qu'elle soit adaptée à la taille du bassin, au volume d'eau présent. Il faut aussi bien tenir compte de la température de l'eau, car une eau froide est plus chargée en oxygène qu'une eau chaude. Il faudra penser par exemple à ombrager le bassin. Si, par ailleurs, vous ajoutez une cascade ou un jet d'eau, vous améliorerez l'oxygénation. Il existe aussi des plantes aquatiques oxygénantes qui peuvent vous aider dans cette opération. Enfin, il est possible de créer une aération artificielle grâce à l'usage d'un oxygénérateur.

Le choix de la pompe et du filtre du bassin

Sur le marché, on trouve un choix très important de pompes et il n'est pas toujours facile de se repérer dans cette multitude. Pour commencer, il existe deux grands types de pompage : le pompage immergé et le pompage en extérieur.
Dans le premier type, la pompe se trouve dans le bassin. La solution la plus avantageuse, si vous disposez d'un petit bassin, est de la coupler au filtre, en achetant un kit pompe/filtre.
Pour le second, la pompe se trouve à l’extérieur du bassin et nécessite une installation technique importante et souvent onéreuse. Cette option convient mieux pour des bassins de taille plus imposante.
Que vous optiez pour le système immergé ou pour la pompe pression pour local technique (en extérieur), vous devrez choisir en fonction de plusieurs paramètres comme le débit d'eau, la hauteur de refoulement, la consommation d'électricité, ou encore le filtre.